Les origines

 

Le Taekwondo, tel que nous le connaissons, est un art martial récent (une cinquantaine d'années) mais il constitue la synthèse de plusieurs arts martiaux dont certains sont très anciens en Corée (sous les dynasties Baekjae, Silla et surtout Koguryo). Ces arts martiaux étaient notamment le Subak et le Taekyon.

L'histoire de la Corée est l'histoire d'une lutte constante pour exister face à deux puissants voisins, la Chine et le Japon. Le Taekwondo est intimement lié à cette histoire.

Avec l'apparition des armes à feu, les arts martiaux ont connu un déclin de leur importance militaire. Ils ont continué cependant à être pratiqués et enseignés dans les monastères boudhistes.

Pendant la très dure occupation japonaise (1910 à 1945), les arts martiaux coréens sont interdits. Les Japonais introduisent leurs propres arts martiaux, le Karaté et le Judo. Après la guerre, dans la nouvelle République de Corée (1945), la volonté des dirigeants est de remplacer les pratiques martiales d'origine chinoise et japonaise et de reconstruire l'identité nationale coréenne autour d'un art martial totalement coréen, héritier du Subak et du Taekyon. L'unification n'est pas facile mais le Taekwondo est créé en 1965.

La fin des années 60 voit l'expansion mondiale du Taekwondo. Il arrive au Québec avec maître Lee en 1967 et ne cesse de se développer depuis. Le Québec n'est pas un cas à part, le Taekwondo est en plein essor dans le monde entier (plus de 150 pays), sport de démonstration aux J.O de Séoul (1988) et de Barcelone (1992) il est discipline olympique depuis les jeux de Sydney. Le Taekwondo est le troisième art martial au Québec après le judo et le karaté. Le Taekwondo est extrêmement populaire chez les jeunes. C'est à la fois un art martial et un sport de combat. Comme art martial, il demande le respect des règles et l'apprentissage de la perfection technique. En tant que sport de combat, il permet un engagement physique et mental et des sensations fortes. Chacun, selon son âge, sa personnalité, y trouvera ce qu'il cherche.